top of page

Préménopause et fibromes utérins : approche thérapeutique

Les fibromes utérins - grosseurs utérines bénignes - sont très courants chez les femmes en période de préménopause, lorsque la balance oestrogènes - progestérone change. Ils se résorbent pour la plupart naturellement lors de la ménopause lorsque les oestrogènes diminuent. Même bénins, ils sont à l'origine de symptômes qui peuvent devenir handicapants.


Quels symptômes


Saignements excessifs, une grande fatigue, des douleurs pelviennes ou lombaires, une sensation de lourdeur dans l'utérus, des difficultés urinaires ou de transit intestinal dues à la place qu'ils occupent dans l'utérus (certains fibromes peuvent avoir la taille d'une petite orange s'ils ne sont pas traités).



Quelques chiffres


Les statistiques montrent que 25% à 50% des femmes sont concernées (le % varie selon les ethnies). Les fibromes sont la principale cause d'hystéréctomie aux Etats-Unis (3 sur 10). Généralement les solutions offertes aux femmes sont la chirurgie ou le traitement hormonal.


Après plusieurs années d'expérience avec des clientes souffrant de fibromes, j'aime maintenant combiner Ayurveda et soins énergétiques, mais l'une ou l'autre de ces méthodes peuvent être utilisées également seules.


Approche thérapeutique par l'Ayurveda


L'approche Ayurvédique est très efficace notamment grâce à l'usage de plantes qui auront pour effet de stabiliser les hormones tout en "detoxifiant" l'organisme. La modification de l'alimentation permet bien entendu de soutenir l'action des plantes et de réguler les fonctions hormonales. Le fibrome va diminuer en taille et pour certaines femmes se résorber. L'objectif est qu'il diminue de manière à ne plus causer de symptômes et éviter l'acte chirurgical. Une fois ménopausée, le fibrome disparait totalement en principe.


Approche thérapeutique énergétique


La méthode de soins LNT® apporte aussi de nombreux bienfaits en agissant progressivement sur la réduction de la taille du fibrome. Les soins peuvent être faits à distance et sur plusieurs semaines sans que cela ne perturbe votre emploi du temps. Des échographies régulières (tous les 3-6 mois) peuvent être faites afin de constater l'évolution, mais la plupart des clientes constatent un vrai mieux-être avant même d'en avoir la preuve scientifique.


Si vous avez des questions concernant cet article ou la prise de rendez-vous, n'hésitez-pas à me contacter directement : contact@marieviellard.com



Comments


bottom of page